8 Mars : FEDIA appelle les femmes à se lever pour exiger leurs droits

A l’association Famille Engagée pour le Développement Inclusif en Afrique (FEDIA), on estime que la Journée internationale de la femme ne doit pas être une occasion de fête et de réjouissances. Bien au contraire. Pour Délali APEGNOWOU (photo), Directrice exécutive de cette organisation, le 8 mars doit plutôt interpeller la gent féminine et être pour les femmes l’occasion de se lever pour exiger leurs droits et celles de leurs pairs.

« Nous ne fêtons pas, nous célébrons nos droits. Nous célébrons les martyrs, les activistes et défenseurs qui ont payé de leur vie en nous défendant. Cette journée doit être une journée de réflexion, une journée au cours de laquelle chaque femme doit réfléchir sur sa situation, sur ses actions dans la société, sur sa contribution au sein de sa communauté pour que les choses puissent changer », a-t-elle confié à Société Civile Média.

Par ailleurs, la Directrice exécutive de l’association FEDIA invite l’opinion à arrêter de chosifier, discriminer et ternir l’image de la femme.
« Nous disons non à toutes les formes de discriminations envers les femmes et oui à la jouissance totale par les femmes de leurs droits », conclut-elle.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *