La FEDIA ENGAGEE CONTRE LE COVID19

La FEDIA ENGAGEE CONTRE LE COVID19

L’association Famille Engagée pour le Développement Inclusif en Afrique (FEDIA) apporte sa part de contribution à la lutte contre la propagation du coronavirus au Togo, plus précisément à Adétikopé. Elle était jeudi 30 avril au marché de la localité pour une sensibilisation couplée de distribution de matériel destiné aux gestes barrières.

La séance de sensibilisation, qui s’est déroulée le jour d’animation du marché d’Adétikopé, a été conduite par les responsables de l’association au rang desquels Pialo PADAYODI, présidente du Conseil d’administration et Délali APEGNOWOU, Directrice exécutive. L’équipe a été appuyée par la mairie d’Agoè 6 et les responsables des groupements et associations du marché.

https://i0.wp.com/societecivilemedia.com/wp-content/uploads/2020/05/fedia-directrice.jpg?resize=819%2C614&ssl=1

La PCA de FEDIA lors de la séance de sensibilisation

Alors que certains Togolais doutent encore de l’existence de la maladie et se comportent comme si de rien n’était, il fallait, d’après cette association, procéder à cette sensibilisation pour écarter les fausses informations qui circulent sur le Covid-19 et éclairer la lanterne des populations de la localité sur l’importance de respecter les mesures barrières afin de ne pas s’exposer à la maladie. Le marché d’Adétikopé a donc été retenu comme lieu de la sensibilisation dans la mesure où il représente une zone de forte fréquentation et de forte concentration humaine les jours où il s’anime.

« En ce jour de marché, les gens ont tendance à se comporter un peu n’importe comment. Le respect des gestes barrières n’est donc pas évident. Or, les cas de personnes testés positifs au coronavirus se sont dangereusement multipliés ces derniers jours. Et on en dénombre malheureusement plus de 120. Vu l’accroissement des risques de contamination, et conformément aux dispositions préventives prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation de ce virus, nous avons décidé de jouer notre partition tout en espérant avoir beaucoup d’oreilles attentives en ce jour de marché », explique la Directrice exécutive de l’association FEDIA.

https://i1.wp.com/societecivilemedia.com/wp-content/uploads/2020/05/FEDIA-1-d%C3%A9lali.jpg?resize=819%2C614&ssl=1

La Directrice exécutive de FEDIA en pleine sensibilisation

Qu’est-ce que le coronavirus ? Comment se propage-t-il ou quels sont ses modes de transmission ? Quels en sont symptômes ? Qui sont les personnes les plus à risque et Comment peut-on ralentir ou prévenir la propagation du COVID-19 ? Tels sont les éléments essentiels sur lesquels les échanges ont porté au cours de la sensibilisation faite en plusieurs langues (français, mina, kabyè). Les revendeuses et revendeurs du marché ont donc été conviés à l’observation de la distance de sécurité d’un mètre entre les personnes afin de ne pas être touchés par les gouttelettes du nez ou de la bouche susceptibles de contenir le virus. De même, ils sont conviés à se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement.

« Nos marchés bénéficient d’une dérogation pour continuer à ouvrir, mais les mesures barrières ne sont pas toujours respectées. Au marché d’Adétikopé par exemple, beaucoup ne prennent pas en compte la distance de sécurité. Ce comportement constitue un risque réel de contamination. Nous avons donc échangé avec les occupants du marché sur le bien-fondé du respect de cette mesure qui est l’une des plus essentielles dans la lutte contre la propagation du Covid-19 », indique de son côté la présidence du Conseil d’administration de l’association FEDIA.

https://i0.wp.com/societecivilemedia.com/wp-content/uploads/2020/05/sensibilisation.jpg?resize=819%2C614&ssl=1

Un membre de FEDIA au cours de la sensibilisation

Distribution de cache-nez et gels hydro-alcooliques

Un accent a également été mis sur deux autres importantes mesures barrières que sont le lavage fréquent et correct des mains avec du savon et l’utilisation du gel hydroalcoolique, ainsi que le port de masque. Et pour permettre aux populations de respecter ces mesures, l’association  a procédé à la distribution de cache-nez et de gels. Aussi, des affiches servant de guides de précautions sanitaires ont été distribuées et collées au sein du marché d’Adétikopé.

https://i0.wp.com/societecivilemedia.com/wp-content/uploads/2020/05/affichage.jpg?resize=819%2C614&ssl=1

Affichage des messages de sensibilisation

« Nous espérons avoir été écouté à travers cette sensibilisation et prions pour que grâce aux échanges, les comportements puissent changer afin d’éviter que le virus ne se propage au sein de la population », espère Délali APEGNOWOU.

https://i2.wp.com/societecivilemedia.com/wp-content/uploads/2020/05/affichage-2.jpg?resize=819%2C614&ssl=1