FICHE DE RAPPORT DE LA CAMPAGNE DE REBOISEMENT 2020 DANS LES COMMUNES D’AGOE-NYIVE 6 ET GOLFE 7

La campagne de reboisement 2020 a débuté le 1er juin  par le lancement officiel du ministre de l’environnement du développement durable et de protection de la nature.

Très tôt le matin du 1er juin, le conseil d’administration et le bureau exécutif de FEDIA se sont joint à l’ONG WEP-TOGO, au maire de la commune du Golfe5, aux autorités administratives et locales et à et d’autres organisations de la société civile à Amadahomé pour   le reboisement de la maison des jeunes.

FEDIA a poursuivi ces activités de reboisement dans le canton d’Adétikopé à partir de 2 juin et l’a achevé le 13 Juin à Akato.

La 1ère phase a permis de reboiser les marchés de Kladjèmé, Adoglové et le siège de FEDIA à Adétikopé dans la commune d’Agoè-Nyivé 6. Elle a permis de mobiliser les présidents de comité villageois de développement, le responsable de l’entreprise de production de charbon écologique, les femmes de la communauté et autres acteurs de développement.

Au total 229 plants dont les Caya, Néré, Dalberga retusa, badamiers, des melicia ont été mis en terre à Adétikopé.

La 2ième phase de la campagne de reboisement a permis de mobiliser une vingtaine d’ONG et associations du Réseau Good Deeds Days (Faire du Bien) à Akato pour la même problématique.

Les organisations comme (la mission des jeunes, sourire des peuples, JSA Togo; Ikpaledou Club d’Entraide, Renaissance Plus, Diamond Football Club; ATALYC TOGO, entre autres) ont été mobilisées.

L’opération s’est déroulée le samedi 13 juin et a permis de mettre en terre 219 Plants.NB : Nous rappelons que les plants ont été mis à disposition de FEDIA par la direction préfectorale de l’environnement et l’ONG WEP-TOGO.

Forte implication des autorités locales, des organisations de la société civiles et les responsables comité villageois de développement.

RECOMMANDATIONS :

  1. Que les Mairies accompagnent les OSC dans les prochaines campagnes en leur facilitant la disponibilité des sites à reboiser et le transport des plants vers ces sites.
  2. Les chefs quartier, les CVD, CDQ et populations soient davantage sensibilisés sur la protection de l’environnement afin de prendre part aux actions de protection de l’environnement et à l’entretien des plantes reboisées.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *